C’était en 1965, le 2 novembre exactement, qu’un syndicat se créait entre le département de Vaucluse et les communes de Flassan, Malaucène, Aurel, Sault, Bédoin, Monieux, Beaumont-du-Ventoux, Saint-Léger-du-Ventoux, Brantes et Savoillans. Fortes de la typicité du climat et de la géologie du Mont-Ventoux, les communes s’unissaient pour mener des projets de développement sur leur territoire.

À la tête de ce syndicat, Jean Garcin, passionné de son pays, Colonel Bayard de la Résistance a défendu pendant plus de 27 ans le devenir des petites communes autant que son pays dans le maquis. Président du Conseil général, il présida également le syndicat qu’il a véritablement façonné comme une boîte à outil du développement économique local et un relai de terrain du Conseil général.

Durant les décennies «  SMAEMV » sont nés de grands projets tels que la création du District du Comtat Venaissin, l’Etablissement Public Régional qui deviendra en 1982 la Région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) et bien plus tard les programmes européens de protection de l’environnement LIFE ou Natura 2000 (Directive Habitat) ainsi que le programme européen de développement rural FEADER.

En 50 ans trois présidents se sont succédé, le président fondateur Jean Garcin jusqu’en mars 1992, entre 1992 et juin 2001 Jean-Michel Ferrand, Député et Conseiller général,  et enfin, depuis 2001, Alain Gabert, Conseiller régional.

En 50 ans, le SMAEMV et ses acteurs ont contribué à l’évolution des mentalités et des pratiques. Qu’elles soient agricoles avec la création du Centre d’Expérimentation Agricole en Montagne Sèche à Savoillans,  ou environnementales avec des actions tournées tant vers les chercheurs de l’INRA que vers le tout public et les scolaires.  Les élus se sont donnés pour mission de préserver la nature du Ventoux sans pour autant oublier les activités des hommes.

Les 10 communes d’hier sont désormais 43 avec une aire géographique de 98 742 hectares et 90 405 habitants dans les communes adhérentes. En 2002, dans le cadre du programme européen Leader, un nouvel outil est créé, le Groupe d’Action Locale qui porte les stratégies de développement de territoire. Son périmètre préfigurait déjà, à quelques nuances près, celui du projet de Parc Naturel Régional.

Télécharger ici la magazine de 78 pages consacré à l'histoire du SMAEMV

Visonner le documentaire vidéo de 40 minutes (réalisation 1001 Mains)