L’Accueil Spéléologique du Plateau d'Albion - "Structurer l'écotourisme sur le territoire du Ventoux"

Le sous-sol comme attrait touristique...

Le projet porté par l'ASPA visait à la fois à valoriser le patrimoine identitaire de façon ludique et sportive et d’inviter  les touristes à découvrir un espace naturel, propice à la découverte de l’histoire locale : un sentier de 2,5 km, partant du centre du village et reliant 3 cavités accessibles a été ouvert en 2013.

Le plateau d’Albion dispose d’un atout unique en Europe avec son impression réseau souterrain. Ce réseau karstique, avec ses eaux souterraines perme d’évoquer 130 millions d’années d’histoire. Il est idéalement placé entre la montagne de Lure, le Mont Ventoux, et Fontaine de Vaucluse, des lieux à l’identité touristique déjà très marquée, et bénéficie de la politique de préservation environnementale (richesse de la faune et de la flore) initiée par les 2 sites Natura 2000 à proximité.

Depuis 1997, l’ASPA (Accueil Spéléologique du Plateau d’Albion) initie à la découverte de ce patrimoine, avec une nouvelle envergure dès le début des années 2000 : agrément jeunesse et sport, création d’une base de loisirs, gestion d’un gîte… Et puisque Saint Christol d’Albion, le village où est installée l’ASPA, propose plusieurs entrées d’aven, il a paru logique de créer un sentier de promenade et de découverte autour de cette thématique : proposer une autre façon de connaître le territoire, avec quelques clés de lecture retraçant l’histoire géologique et le circuit mystérieux de l’eau souterraine qui fait le succès de Fontaine de Vaucluse.

 Raconter un morceau d’histoire

 C’est parce que le mot « spéléologie » fait peur aux non-initiés  que Romain Pagès, chargé de mission à l’ASPA,  et toute l’équipe,  ont décidé d’éviter ce terme. Leur projet visait à la fois à valoriser le patrimoine identitaire de et d’inviter de façon ludique et sportive les touristes à découvrir à un espace naturel, propice à la découverte de l’histoire locale : un sentier de 2,5 km, partant du centre du village et reliant 3 cavités accessibles a été ouvert en 2013. A chaque étape, des panneaux présentent le territoire : sa spécificité géologique, la flore, l’activité humaine… Un cabanon a aussi été restauré afin de pouvoir accueillir une maquette du plateau d’Albion présentant le système hydrologique du territoire, ainsi que son évolution paysagère, dans le cadre de sorties accompagnées. Et le fil conducteur de ce sentier est, bien sûr, le docteur Ayme, qui a tant fait pour la spéléologie locale, et notamment le trou souffleur.

 La mise en place de ce sentier a nécessité des travaux de sécurisation des sites ainsi que quelques aménagements. Les 12 panneaux didactiques, sont insérés harmonieusement dans les sites et les dépliants permettent aux visiteurs qui le souhaitent d’effectuer la visite sans accompagnateur.

 Avec ce sentier, l’ASPA souhaitait aussi renforcer son réseau de partenaires, qui l’accompagnent dans ses activités, afin d’étoffer l’offre de tourisme éducatif et culturel : proposer une éducation complète au territoire aux différents visiteurs et les inciter à aller plus loin par la découverte de la spéléologie ou d’autres activités.

 Bilan d’une activité chronophage

 Si Romain Pagès et toute l’équipe de l’ASPA sont heureux d’avoir pu mener à bien cette action, malgré le retard dû à des complications administratives, ils insistent sur l’effort que cela représente pour une petite association, en termes de temps investi, de sollicitation des bénévoles et d’équilibre financier. Au niveau économique, ce sentier n’a pour l’instant pas rapporté autant que l’investissement, et l’animation du réseau souffre du manque de partenaires locaux. Mais les visiteurs comme les villageois sont ravis de cette initiative.