Schéma d’interprétation du Mont Ventoux

« Mémoire collective – Histoire de la forêt »

Rares sont aujourd’hui les visiteurs qui prennent le temps de parcourir l’ensemble d’un site afin de découvrir par eux même les richesses de ce dernier. Rares sont également ceux qui osent sortir des sentiers battus. En ce qui concerne le massif forestier du mont Ventoux, la route départementale 974, le sommet, ses aires de stationnement, ses boutiques, et ses points de vue, ainsi que les stations nord et sud, concentrent l’essentiel de la fréquentation du site, privilégiant ainsi une ascension « véhiculée ». 

Force est de constater que peu d’informations et d’outils précisant l’originalité et les spécificités de cette montagne provençale sont aujourd’hui disponibles pour les populations locales et les visiteurs.

Pour autant, le massif du mont Ventoux présente une histoire liée à la forêt extrêmement forte. Les nombreux usages passés et présents, la grande épopée des reboisements, sa richesse naturelle, culturelle et paysagère, sont autant de thématiques potentielles susceptibles d’appuyer des projets de découverte, de valorisation et de sensibilisation. 

Un projet global d’interprétation du patrimoine forestier du massif du Mont Ventoux et de son histoire, mené de façon participative, donnerait aux gestionnaires du site les moyens de prendre les options les plus pertinentes quand à leurs projets de mise en valeur des patrimoines (naturel, culturel, paysager), de limiter les risques d’erreurs et d’incohérences, et pour le moins de structurer la recherche d’image de marque propre à cette partie du territoire.

Structurant une mise en œuvre opérationnelle cohérente et coordonnée à l’échelle du massif, le présent projet s’insère pleinement dans les objectifs de l’axe 2 du plan de développement LEADER-FEADER « Confirmer le sommet et ses stations comme éléments de convergence ». L’élaboration du schéma d’interprétation accompagnera le projet de réhabilitation de la calotte sommitale en lien avec les stations en diversifiant l’offre à l’échelle du massif et en intégrant les notions de canalisation et de redistribution des flux.

 

Une première concrétisation - Maison cantonnière de Jamet

Courses de côte du mont Ventoux

Entrez ... 

Un premier record, 27 minutes

Jours de fête à Bédoin

1902-1914  Aristo et Mécano 

Le Virage de Saint Estève - le Mur

La course et l'auto

1921-1936  L'essor automobile

A la gloire du bolide - L'époque Trintignant

Peux aller plus vite ? 9 minutes ! 

 

 

 

 

 

Périmètre d’étude : le massif forestier du mont Ventoux (Aurel, Beaumont du Ventoux, Bedoin, Blauvac, Brantes, Flassan, Malaucène, Méthamis, Monieux, Saint Léger du Ventoux, Sault, Savoillans, Villes sur Auzon).