Schéma d’interprétation du Mont Ventoux

"Faisons parler la montagne"

1756, une première initiative ...

Joseph-Louis-Dominique de Cambis, marquis de Vélleron (1706-1772), souhaite édité " L’Almanach du Ventoux". 

« La nature et la raison nous commandent d’user de reconnaissance envers le pays qui nous a servi de berceau ; le moyen le plus propre pour y parvenir est de faire connaître ce qu’il est, et d’inspirer par là à mes compatriotes l’amour, l’estime et le respect qu’ils lui doivent... Cette entreprise est hardie... Aussi je fais état de le terminer lorsque les géomètres auront trouvé la mesure générale de toutes les courbes possibles, la quadra­ture du cercle, la trisection de l'angle, l'aberration de la lumière des fixes, la théorie de la lune ; lorsque les physi­ciens auront dévoilé tous les mystères de la nature, pénétré jusqu'aux premiers principes des corps et que le secret de la transmutation des métaux sera public ; lorsque les géographes auront fait la carte topographique de tous les lieux de la terre »

Il n'en parut, hélas, aucun et même pas celui de l'année 1756. (Le mont Ventoux au XVIIIe – Docteur Vincent CLAP)

L’interprétation

L’interprétation du patrimoine est l’art de faire comprendre aux visiteurs la signification et la valeur d’un lieu, c'est à dire à apprécier un lieu ressenti localement comme remarquable, la difficulté ne résidant alors pas dans le partage de la connaissance, mais dans le partage de l’émotion.

L’exercice est difficile, car il est nécessaire de coller à la réalité de l’objet, de retranscrire la façon dont les habitants perçoivent le site, de respecter les sentiments qu’ils lui prêtent, de respecter ce lien sensible et fort de l’homme face à son histoire et à son héritage.

Interpréter, c’est donc en premier une envie de partager et de transmettre un site avec enthousiasme, c’est identifier sur quoi repose le caractère de mon territoire sachant qu’il résulte d’une association complexe entre milieu naturel, paysages, patrimoine culturel matériel et immatériel, le tout perçu à travers le filtre des représentations et valeurs locales, c’est, enfin, en parler avec émotion, c’est surprendre le passant, c’est aiguiser sa curiosité et aller chercher la prise de conscience et le questionnement.

Un atout majeur de l’interprétation

L’interprétation prend en compte les valeurs Repère et Marchande du patrimoine, souvent associées à des acteurs souvent très distincts du territoire, et s’oblige à faire cohabiter ces deux dimensions qui permettra d’obtenir et de maintenir cet équilibre subtil alliant héritage culturel, naturel et sphère économique.

Le schéma d’interprétation

Le schéma permet, lui, de construire une offre de découverte cohérente du périmètre d’étude tant dans la forme (charte graphique) que dans le fond (définition de thématiques). Il donne des orientations, fait des choix quant à la diversité des sujets à aborder, propose des aménagements interprétatifs sur sentier, sur site, propose des espaces d’interprétation hors site, de l’édition, du spectacle... Un schéma d’interprétation est ainsi un outil d’aide à la décision pour les propriétaires et gestionnaires d’espaces patrimoniaux. C’est une démarche participative, les thématiques identifiées et l’identité donnée au site devant correspondre à une perception locale de ce dernier.

           Le périmètre d'étude

Un site patrimonial à requalifier

1778« Parce que Rousseau, Haller et autres chantres de la poésie ont mis la montagne à la mode, le Ventoux attire un nombre considérable de curieux, et d'amateurs, lesquels …montent la nuit, en été, à dos de mulet à partir de Bédoin pour jouir du spectacle du soleil levant. Il s'y est ainsi formé une véritable industrie estivale de guides et de muletiers » Professeur DARLUC.

Cela fait plus de 2 siècles que le Ventoux reçoit. Bien sûr, les « visiteurs » du XVIIIe eurent l’exclusivité du site. Cependant bien vite, il faut aménager le sommet, prévoir un abri pour le pèlerin épuisé. A partir de 1885, les observateurs se plaignent aussi des dérangements fréquents occasionnés par les ascensionnistes. L’on aménage ainsi, dès 1889, trois chambres d’hôtel dans l’aile gauche de l’observatoire. Aujourd’hui, plus de 700 000 visiteurs fréquentent en moyenne, chaque année, les pentes du mont Ventoux, 700 000 visiteurs faisant le choix d'une ascension « véhiculée », sans étapes des piémonts au sommet, et générant une sur-fréquentation estivale, de nombreux conflits d'usage et la dénaturation du site. 

Le Ventoux - Des choix d'interprétation

Le choix partagé, afin de présenter cette montagne, fut celui de raconter l’histoire de l’Homme face à la Montagne, car inconsciemment ou pas, chaque matin, nous partageons tous ce même instant, nous nous mettons face Ventoux et le regardons plus ou moins intensément.  Nous le faisons tous et nous le faisons depuis des siècles… Cependant, nos sentiments vis à vis de cette montagne n’ont pas toujours été les mêmes.

Le Ventoux devient alors La Montagne, un profil tranché, pyramidal, un sommet minéral, une altitude côtoyant les nues, enveloppée de forêts sombres, une cime consacrée, un mont à la fois bienveillant et inflexible, distinguant l’homme méritant de l’homme orgueilleux, face au Ventoux nous sommes face à La Montagne dans toute sa symbolique.

Nous avons choisi de raconter, en égrainant les siècles, des histoires d’hommes, d’enfants, de femmes qui se sont retrouvés face au Ventoux, et y ont ressenti divers sentiments, de la vénération, de la peur, de la soumission, de la reconnaissance, de l’exaltation, de l’inspiration, de l’affront…

Histoire de la montagne et l’homme

La montagne a une histoire bien particulière, totalement liée à l’évolution du sentiment de l’homme vis-à-vis de celle-ci. Génération après génération, les événements ne feront que suivre les sentiments. Ce rappel historique est primordial afin de comprendre la façon dont l’homme aborda le Ventoux. Ressource bibliographique : « La montagne et l’homme » G SONNIER

L’offre Thématique 

L’objectif est ici de présenter le Ventoux dans sa multiplicité, en mettant en exergue ce qui rend cette montagne unique. Le Ventoux ne ressemble à aucune autre montagne.Tout ce qui est arrivé à celle-ci et fait ce qu’elle est aujourd’hui n’est qu’une seule et même histoire celle de l’homme face à la montagne. Les thématiques vont ainsi conter cette histoire, et tout débute à la nuit des temps …

 
La montagne
avant l’homme  
La montagne
Vénérée 
 
La montagne
Interdite 
 
Le passage
du poète 
 
 
La montagne
humaine
 
La montagne
Insolite 
 
La montagne
magnétique 
La montagne
Ultime