Plan National d'Actions Chevêche d'Athéna

Chevêche d'AthénaEncore commune en France il y a 60 ans, la Chouette Chevêche (Athena noctua) est un petit rapace nocturne familier que l’on aperçoit régulièrement même en plein jour. Friande d’insectes, de vers de terre, de petits mammifères, d’oiseaux et autres batraciens, cette chouette connaît malheureusement un déclin de ses effectifs en France de l’ordre de 20% à 50% depuis une trentaine d’années. En cause ? La raréfaction des cavités (vieux arbres fruitiers, cabanons,…) qui lui sont nécessaires pour se reproduire. Cette espèce est donc très dépendante du maintien de l’activité agricole !

 

Dans le cadre du Plan National d'Actions, un recensement des mâles chanteurs de chevêche mené en 2010 dans le Vaucluse a permis d’identifier certaines communes du mont Ventoux comme les principaux bastions de l’espèce, dont la commune de Mazan marquée par une forte densité de cabanons et de vieux arbres creux (cerisiers, amandiers)

Au cours du printemps/été 2011, en collaboration avec la LPO Paca, une première phase de travail va permettre de réaliser un diagnostic communal des sites de nidification de Chouette chevêche et de sensibiliser les habitants de la commune aux enjeux de conservation de la Chevêche.

Les chevêches affectionnent les vieux cerisiers à cavités L’action comprendra une phase de repérage et de cartographie des sites favorables à la Chevêche (arbres remarquables isolés, cabanons agricoles et autres petits bâtis ruraux). Une recherche auprès du cadastre permettra d’identifier et de contacter les propriétaires concernés. Une action de sensibilisation sera menée en parallèle en créant des temps de rencontres avec les propriétaires et acteurs de la commune.

A terme, il s’agit de mener des actions similaires sur l’ensemble des communes susceptibles d’accueillir la Chouette chevêche et d’assurer sa conservation sur du long terme par le maintien d’une agriculture locale.