Espaces verts, Biodiversité et Zérophyto

Le Cimetière Jardin

Depuis le 1er janvier 2017, la réglementation « Zérophyto » interdit l’utilisation des produits phytosanitaires dans les espaces verts et les voiries des collectivités. La gestion de ces derniers constituant une compétence importante pour les collectivités, le SMAEMV a fait le choix d’accompagner depuis 2015, la nécessaire évolution des pratiques culturales par la formation des responsables et agents territoriaux en charge de ces sites.  

Après une année de mise en pratique de la réglementation « Zérophyto », le syndicat souhaite apporter son soutien aux communes concernant l’évolution des pratiques culturales au sein des cimetières, espace sensible où la présence de « mauvaises herbes » reste perçue par la population comme un signe d’irrespect et d’abandon envers les morts. Le niveau d’exigence de la part des usagers y est très élevé et y appliquer la réglementation Zérophyto reste une réelle difficulté.

Objectifs 

Passer au Zérophyto sur de tels sites consistera alors à végétaliser et fleurir cet espace dédié au deuil et au recueillement. L’idée est alors de faire du cimetière un réel espace vert, un lieu de balade et de visite culturelle. On visitera ainsi le cimetière comme l'on ne peut s'empêcher de rentrer dans une église, à la recherche de fraîcheur et de quiétude. La population sera également impliquée dans la végétalisation et la valorisation patrimoniale du site.

►Passer au Zérophyto, former les agents, sensibiliser la population
►Faire du cimetière un jardin, un site de visite culturelle
Faire du cimetière un lieu de rencontre et de partage pour les habitants de la commune
►Faire du cimetière un exemple pour l’ensemble des communes du territoire du projet de parc

Comment ?

♦ En accompagnant les agents et les élus en charge de l’entretien du cimetière : réalisation d’un diagnostic des pratiques d’entretien, inventaire des différents espaces au sein du cimetière et préconisations, et ce, par un ingénieur paysagiste (5 jours).

♦ En impliquant la population à la valorisation du cimetière, tant au niveau de la végétalisation que de la mise en valeur patrimoniale, en organisant des temps de rencontre et de jardinage (5 demi-journées).

Accompagnement du SMAEMV

Prise en charge financière de l’intervention de l’ingénieur Conseil
Benoît DUPUY - Paysagiste / Conseil en Environnement Paysagiste Société Vert ’Sens
Animation de la phase de valorisation culturelle Laurence VEILLARD
SMAEMV - Projet de PNR Mont-Ventoux                                         

Engagements de la commune

Participation du service technique et des élus aux phases de diagnostic et de préconisations
Engagement concernant la mise en œuvre des préconisations                                          
Participation d’au moins un agent aux travaux de végétalisation avec la population.
Fourniture de petit matériel de jardinage, de terre végétale si besoin est et de végétaux
(en partie fournis par le partenaire Vert Sens).

Etapes

Etape 1 / Juin – Septembre 2018
Diagnostic des pratiques d’entretien du cimetière
♦ 2 jours avec agents et élus en charge du cimetière.
Etape 2 / Juin – Septembre 2018
Préconisations d’entretien et d’aménagement 
♦ 3 jours avec agents et élus en charge du cimetière.
Etape 3 / Septembre – octobre 2018
Animation du projet auprès de la population
Temps de rencontre autour du potentiel patrimonial du site
Initiation au jardinage sans pesticide
Mise en œuvre des préconisations, végétalisation et fleurissement participatifs
♦ 5 demi-journées avec les habitants.
Etape 4 / Octobre – Décembre 2018
Concrétisation des propositions de valorisation culturelle
Etape 5 / 2019
Communication de l’action en tant qu’offre de découverte culturelle,
mais également en tant qu’exemple de site géré sans pesticide.

 Histoire du cimetière

et Petit inventaire du patrimoine funéraire

Contact 

Laurence VEILLARD – SMAEMV

Projet de Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux

laurence.veillard@smaemv.fr

Tel 04 90 63 22 74