Réserve de biosphère

Changement climatique et conséquences pour la viticulture

Changement climatique et conséquences pour la viticulture

Bernard SEGUIN – INRA et Anne Marie MARTINEZ - CIRAME 

Conférence - Débat
Jeudi 16 novembre – 17h30-19h30 – Cave DEMAZET, MAZAN

Animés par un souci de disposer d’informations actualisées sur le changement climatique et ses répercussions pour la viticulture dans le sud de la France, l’association les Petits Débrouillards et le Syndicat Mixte du Mont Ventoux en partenariat avec la Chambre d’Agriculture, Le CIRAME, l’INRA et l’ODG-AOC Ventoux vous invitent à participer à une conférence animée par Bernard SEGUIN, ancien directeur de recherches à l’INRA, responsable de la Mission « Changement climatique - Effet de serre », contributeur aux travaux du GIEC/IPCC et Anne Marie MARTINEZ du CIRAME (Agrométéo).

 

L’objectif de cette conférence est, en passant du global au local, de présenter les causes et les impacts du changement climatique, la façon dont la Provence subit ce dérèglement et quelles peuvent être les alternatives des viticulteurs pour faire face dans le meilleur des cas à un réchauffement de 2°C, dans le pire des cas à une élévation de 5°C d’ici la fin du siècle.

 

Dans le contexte climatique actuel préoccupant, les organisateurs souhaitent que cette conférence soit aussi un temps de débat et de rencontres entre viticulteurs, chercheurs, syndicats, techniciens et institutionnels.

 

La conférence …

 

Dans un premier temps : le changement climatique. Comprendre ce phénomène de dérèglement climatique, l’effet de serre, les rétroactions, un cercle vicieux ! Quelles perspectives climatiques à l’échelle du globe, quelles projections pour la région Provence Alpes Côte d’Azur ?

 

Puis, le cas spécifique de la viticulture. Comment la vigne peut-elle tolérer cette évolution du climat ? Quelles conséquences sur la production, en particulier au niveau de la qualité ? Quelles adaptations, quelles alternatives culturales ? Comment envisager, sur un plan technique, l’introduction raisonnée de l’irrigation ?

 

Bernard SEGUIN    

a été chercheur à l'INRA d'Avignon (de 1968 à 2011) dans le domaine de la bioclimatologie, qui traite de l'influence du climat sur les végétaux. Il a d'abord contribué à l'étude des microclimats, appliquée à des domaines tels que l'action des brise-vent, le gel de printemps et le pilotage de l'irrigation, puis a consacré plusieurs années à l'utilisation des satellites sur ces questions. A partir des années 2000, il s'est spécialisé dans l'analyse des impacts du changement climatique, ce qui lui a valu en particulier de participer comme auteur principal à la rédaction des 4ème et 5ème rapports du GIEC, parus en 2007 et 2013. Il a poursuivi son activité en tant que chargé de mission de l'INRA jusqu'en 2017, et dans ce cadre assure la co-présidence du GREC-PACA.

« Article précédent Toutes les actualités