Projet Parc Naturel Régional

Vers le 9ème Parc Naturel Régional de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

Vers le 9ème Parc Naturel Régional de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, sous l’égide de Jacqueline BOUYAC, conseillère régionale en charge des Parcs naturels régionaux auprès du Président de région Renaud MUSELIER, vient de réunir à Malemort-du-Comtat les partenaires concernés par la relance du processus de création du Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux.

La très forte participation des élus locaux (29 maires présents ainsi que 4 intercommunalités représentées), du sous-préfet de Carpentras, du Département de Vaucluse, de la CCI, de la Chambre d’Agriculture, ainsi que de France Nature Environnement et de la Fédération départementale des chasseurs a démontré toute l’attention et l’intérêt des acteurs locaux de voir se concrétiser ce projet ambitieux pour le Ventoux.

Cette réunion importante a été introduite par les propos du médiateur de la Région, Michel SAPPIN, ancien Préfet de Région. Il s’est attaché à résumer son rapport et a particulièrement insisté sur la simultanéité entre les aspirations du territoire pour un développement concerté et maîtrisé et le souhait de la Région de consolider sa politique de développement rural et de préservation de l’environnement en faisant du Ventoux le 9èmeParc de la Région Sud. Il a donc préconisé la reprise du projet en terminant un travail sur un territoire exceptionnel, qui doit désormais permettre une mobilisation sans précédent.

Un an après l’entrée en vigueur des accords sur le climat, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur se veut une région exemplaire en matière d’environnement : « la Région avec une COP d’avance ». Elle a donc placé l’ensemble des Parcs naturels régionaux au cœur de sa stratégie politique. Au-delà d’être un incontestable vecteur d’attractivité pour notre Région, les Parcs sont en effet des acteurs majeurs de protection de la biodiversité et de l’éducation à l’environnement.

Michel SAPPIN a également rassuré l’assemblée en rappelant que le futur Parc du Mont-Ventoux incarnerait les Parcs de nouvelle génération usant d’une logique très collaborative et sachant tirer le meilleur des expériences des Parcs voisins et plus anciens.

Jacqueline BOUYAC, 1ere Vice-présidente du SMAEMV aux côtés du président Alain GABERT, a confirmé la volonté du Président Renaud MUSELIER d’accélérer le processus visant à obtenir la création du Parc Naturel Régional du Ventoux pour la fin de l’année 2019. Dans ce contexte elle a présenté l’agenda qui débute par l’actualisation de la Charte du Parc. Pour se faire la Région, assistée des chargés de mission du SMAEMV dédiés à la préfiguration, organise en mars et avril un cycle d’ateliers réunissant l’ensemble des élu-e-s sur les quatre grandes thématiques incontournables : Tourisme durable /Climat et énergie / Urbanisme et paysages / Agriculture et pastoralisme.

C’est au terme de ces rencontres que sera réuni à nouveau le Comité de Pilotage.

Dans cette nouvelle dynamique, le SMAEMV confirme sa capacité à assurer l’assise technique et administrative du projet pour en mener à bien le processus dans toutes ses dimensions. Cela implique un véritable accompagnement au changement que le SMAEMV a mis en œuvre depuis déjà plusieurs années et qu’il s’engage désormais à accélérer pour répondre aux ambitions et aux adaptations budgétaires induites.

« Article précédent Toutes les actualités