Projet Parc Naturel Régional

le 30 octobre à 19 h à Mazan, avant 1ere Film "Vivre au Ventoux" d'Eric Eratostène

le 30 octobre à 19 h à Mazan, avant 1ere Film "Vivre au Ventoux" d'Eric Eratostène

La Boiserie - Mazan

Mercredi 30 octobre - 19 h

France 3  Provence-Alpes-Côte d’Azur  et AMDA Production, société dirigée en Avignon par Guillaume Blanc présentent en avant première ce mercredi 30 octobre à 19 h, dans la nouvelle salle de la Boiserie à Mazan,  le film d’Eric Eratostène « Vivre au Ventoux » (52 min.).

Du haut de 1912 m, le Mont Ventoux est la montagne mythique par excellence.  Mais le Ventoux connait une nouvelle et profonde métamorphose. Chaque année c'est près d'un million de visiteurs qui transitent par son sommet. Le tourisme qui ne cesse d'augmenter est nécessaire au développement de l'économie locale. Mais ce succès grandissant bouleverse le quotidien de la population et menace le fragile écosystème de la montagne.

Au fil des saisons, nous découvrons les liens intimes qui unissent les habitants à leur montagne.

Vincent Dromel est agriculteur. Sa ferme est située sur le versant Est près du col des abeilles qui domine la plaine de Sault et le plateau d'Albion. Il cultive de la lavande dont il extrait de l'huile essentielle  destinée à l'industrie pharmaceutique, cosmétique et à la parfumerie. Le reste de sa production est vendue sur les marchés aux nombreux touristes venus du monde entier.

C'est à Brantes, un petit village de 65 habitants, situé au pied du versant Nord, que Odile Daniel et Jacqueline Toumissin se sont rencontrées. Elles organisent des ateliers culinaires où elles élaborent une cuisine sauvage et raffinée à base de plantes et de fleurs que Jacqueline cueille au cœur même du village.

Au pied du versant Sud, dans le village de Bedoin, c'est par passion que Benoît Triboulet et son épouse Nathalie ont fondé leur entreprise d'exploitation forestière. L'impact visuel de cette activité provoque souvent des réactions hostiles. Les caprices climatiques de la montagne, la chaleur, le vent, le froid qui peut atteindre jusqu'à - 20°, rendent Le travail en forêt particulièrement pénible.

C'est à Monieux dans la plaine de Sault que Marie Hélène Bonnet et son mari Emmanuel  ont choisi de s'installer. Ils sont éleveurs de brebis et vivent de la vente de leurs agneaux. Elle était ingénieur agronome et lui professeur de lycée agricole. Ils ont renoncé à leur carrière pour venir vivre au Ventoux avec leurs enfants. Ils font partie de cette nouvelle génération de bergers qui ont privilégié un choix de vie plutôt qu'un choix économique.

A travers ces portraits croisés, nous découvrons un Ventoux majestueux qui exerce un pouvoir indéniable sur tous ceux qui y vivent et tout ce qui l'entoure.

 

La diffusion sur  France 3 Provence Alpes aura lieu le samedi 9 Novembre 2013 à 15h20

Pour réserver votre place ce mercredi 30 octobre à Mazan (19h) il vous faut envoyer un email à amda@amdaprod.com ou téléphoner au 04 90 27 10 23

 télécharger l'invitation ICI

« Article précédent Article suivant » Toutes les actualités