Projet Parc Naturel Régional

Vers le 9ème Parc Naturel Régional de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

Vers le 9ème Parc Naturel Régional de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, sous l’égide de Jacqueline BOUYAC, conseillère régionale en charge des Parcs naturels régionaux auprès du Président de région Renaud MUSELIER, vient de réunir à Malemort-du-Comtat les partenaires concernés par la relance du processus de création du Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux.

La très forte participation des élus locaux (29 maires présents ainsi que 4 intercommunalités représentées), du sous-préfet de Carpentras, du Département de Vaucluse, de la CCI, de la Chambre d’Agriculture, ainsi que de France Nature Environnement et de la Fédération départementale des chasseurs a démontré toute l’attention et l’intérêt des acteurs locaux de voir se concrétiser ce projet ambitieux pour le Ventoux.

Cette réunion importante a été introduite par les propos du médiateur de la Région, Michel SAPPIN, ancien Préfet de Région. Il s’est attaché à résumer son rapport et a particulièrement insisté sur la simultanéité entre les aspirations du territoire pour un développement concerté et maîtrisé et le souhait de la Région de consolider sa politique de développement rural et de préservation de l’environnement en faisant du Ventoux le 9èmeParc de la Région Sud. Il a donc préconisé la reprise du projet en terminant un travail sur un territoire exceptionnel, qui doit désormais permettre une mobilisation sans précédent.

Un an après l’entrée en vigueur des accords sur le climat, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur se veut une région exemplaire en matière d’environnement : « la Région avec une COP d’avance ». Elle a donc placé l’ensemble des Parcs naturels régionaux au cœur de sa stratégie politique. Au-delà d’être un incontestable vecteur d’attractivité pour notre Région, les Parcs sont en effet des acteurs majeurs de protection de la biodiversité et de l’éducation à l’environnement.

Michel SAPPIN a également rassuré l’assemblée en rappelant que le futur Parc du Mont-Ventoux incarnerait les Parcs de nouvelle génération usant d’une logique très collaborative et sachant tirer le meilleur des expériences des Parcs voisins et plus anciens.

Jacqueline BOUYAC, 1ere Vice-présidente du SMAEMV aux côtés du président Alain GABERT, a confirmé la volonté du Président Renaud MUSELIER d’accélérer le processus visant à obtenir la création du Parc Naturel Régional du Ventoux pour la fin de l’année 2019. Dans ce contexte elle a présenté l’agenda qui débute par l’actualisation de la Charte du Parc. Pour se faire la Région, assistée des chargés de mission du SMAEMV dédiés à la préfiguration, organise en mars et avril un cycle d’ateliers réunissant l’ensemble des élu-e-s sur les quatre grandes thématiques incontournables : Tourisme durable /Climat et énergie / Urbanisme et paysages / Agriculture et pastoralisme.

C’est au terme de ces rencontres que sera réuni à nouveau le Comité de Pilotage.

Dans cette nouvelle dynamique, le SMAEMV confirme sa capacité à assurer l’assise technique et administrative du projet pour en mener à bien le processus dans toutes ses dimensions. Cela implique un véritable accompagnement au changement que le SMAEMV a mis en œuvre depuis déjà plusieurs années et qu’il s’engage désormais à accélérer pour répondre aux ambitions et aux adaptations budgétaires induites.

Projet Parc Naturel Régional

Projets "CARBONE +"

Projets "CARBONE +"

Lancement de l'appel à projets forestiers

Participer à lutte contre le changement climatique par la mise en place d’une gestion forestière permettant une meilleure séquestration de carbone est l’objectif visé par l’appel à projet « Carbone + ».

Cet appel à projet est financé par Amaury Sport Organisation, société organisatrice du Tour de France qui souhaite apporter son concours financier à des projets forestiers locaux dans des lieux emblématiques traversés par la course. Il bénéficie également de l’ingénierie du Centre National de la Propriété Forestière et de sa délégation Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui développent et testent des itinéraires sylvicoles permettant de mieux capter le carbone par les forêts.

Le SMAEMV lance cet appel auprès des propriétaires privés forestiers pour faire des travaux sylvicoles permettant de favoriser la séquestration du carbone dans les forêts du Ventoux. Les projets proposés viseront à faire de la gestion forestière là où des peuplements présentent un risque d’être coupés à blanc (coupe rase) de façon beaucoup trop anticipée. L’objectif est donc de produire plus de bois d’œuvre dans une logique de gestion durable et permettre ainsi une meilleure séquestration du carbone par l’allongement de la durée de vie des peuplements forestiers. La production de bois d’œuvre permet un stockage supplémentaire de carbone dans les produits transformés.

Les dossiers de candidature doivent être retirés auprès du SMAEMV (04 90 63 22 74) ou directement téléchargés ci-dessous :

- Dossier de candidature

- Liste des pièces à fournir

- Règlement du concours

Une fois complété, le dossier devra être envoyé sous format électronique par mail (contacts ci-dessous) ou papier à l’adresse du SMAEMV, 830 Avenue du Mont-Ventoux 84 200 CARPENTRAS.

La date de clôture de l’appel à projet est fixée au 15 mai à minuit.

Toute demande d’information complémentaire est à adresser à :

- Anthony ROUX au SMAEMV (04 90 63 22 74 ou anthony.roux@smaemv.fr)

- Haïmad Baudriller-Cacaud au CRPF (04 95 04 59 04 ou haimad.baudriller-cacaud@crpf.fr)

Projet Parc Naturel Régional

Le Plan Paysage Ventoux

Le Plan Paysage Ventoux

Venez exprimer vos perceptions, vos ressentis sur les paysages du Ventoux, au travers de cette consultation en ligne. 
Pour y contribuer, il vous suffit de remplir le questionnaire avant le 30 mars 2017. Répondre à ce questionnaire, conçu de manière illustrée et simple, ne vous prendra que quelques minutes ! 
http://www.plan-paysage-ventoux.fr/

Le Plan Paysage Ventoux

Conscients de la qualité exceptionnelle et de la cohérence des paysages autour du Ventoux, le Syndicat Mixte d'Aménagement et d'Équipement du Mont Ventoux (SMAEMV), le Syndicat Mixte Comtat Ventoux (ACV) et la Communauté de communes Pays Vaison Ventoux (COPAVO) ont décidé d'élaborer ensemble un Plan Paysage. Il s'agit d'un outil de connaissance et d'actions qui se propose d'accompagner les évolutions et le développement de ce territoire tout en permettant le maintien et la valorisation de la qualité des paysages et du cadre de vie. 
C'est à l'occasion de cette démarche que nous vous invitons à exprimer votre point de vue sur votre cadre de vie.

Le territoire autour du Ventoux concerné par cette démarche regroupe 57 communes : les 25 communes de la Communauté d'Agglomération Ventoux-Comtat-Venaissin et les 11 communes de la Communauté de Communes Ventoux Sud (regroupées au sein du Syndicat Mixte Comtat-Ventoux), les 19 communes de la Communauté de Communes Pays-Vaison-Ventoux, et les communes de Pernes-les-Fontaines et Velleron.

Projet Parc Naturel Régional

L'Avant-Projet de Charte du PNR du Mont-Ventoux disponible !

L'Avant-Projet de Charte du PNR du Mont-Ventoux disponible !

Lors de Comité syndical du SMAEMV en date du 03 septembre 2015, les élus ont validé le contenu de l’Avant-Projet de Charte du Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux. Conformément à la procédure en vigueur, l’assemblée plénière du Conseil régional réunie le 16 octobre 2015, a engagé la demande d’avis intérimaire. Celui-ci fera donc prochainement l’objet d’une instruction conjointe du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie et de la Fédération nationale des parcs naturels régionaux.

Avec pour ambitions de soutenir notre agriculture locale, d’accompagner et de renforcer le poids économique de notre tourisme, de préserver nos patrimoines naturels, paysagers et humains, il aura fallu plus de deux années pour aboutir à cet Avant-Projet de Charte. Ce document est le fruit d’un moment de démocratie inédit pour nos collectivités, défi relevé par les très nombreux acteurs du territoire mobilisés tout au long de la démarche.

Retrouvez l’intégralité du document ici : Avant-Projet de Charte du Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux

Et sa synthèse ici : L'essentiel de l'Avant-Projet de Charte du PNRMV

 

Projet Parc Naturel Régional

le 30 octobre à 19 h à Mazan, avant 1ere Film "Vivre au Ventoux" d'Eric Eratostène

le 30 octobre à 19 h à Mazan, avant 1ere Film "Vivre au Ventoux" d'Eric Eratostène

La Boiserie - Mazan

Mercredi 30 octobre - 19 h

France 3  Provence-Alpes-Côte d’Azur  et AMDA Production, société dirigée en Avignon par Guillaume Blanc présentent en avant première ce mercredi 30 octobre à 19 h, dans la nouvelle salle de la Boiserie à Mazan,  le film d’Eric Eratostène « Vivre au Ventoux » (52 min.).

Du haut de 1912 m, le Mont Ventoux est la montagne mythique par excellence.  Mais le Ventoux connait une nouvelle et profonde métamorphose. Chaque année c'est près d'un million de visiteurs qui transitent par son sommet. Le tourisme qui ne cesse d'augmenter est nécessaire au développement de l'économie locale. Mais ce succès grandissant bouleverse le quotidien de la population et menace le fragile écosystème de la montagne.

Au fil des saisons, nous découvrons les liens intimes qui unissent les habitants à leur montagne.

Vincent Dromel est agriculteur. Sa ferme est située sur le versant Est près du col des abeilles qui domine la plaine de Sault et le plateau d'Albion. Il cultive de la lavande dont il extrait de l'huile essentielle  destinée à l'industrie pharmaceutique, cosmétique et à la parfumerie. Le reste de sa production est vendue sur les marchés aux nombreux touristes venus du monde entier.

C'est à Brantes, un petit village de 65 habitants, situé au pied du versant Nord, que Odile Daniel et Jacqueline Toumissin se sont rencontrées. Elles organisent des ateliers culinaires où elles élaborent une cuisine sauvage et raffinée à base de plantes et de fleurs que Jacqueline cueille au cœur même du village.

Au pied du versant Sud, dans le village de Bedoin, c'est par passion que Benoît Triboulet et son épouse Nathalie ont fondé leur entreprise d'exploitation forestière. L'impact visuel de cette activité provoque souvent des réactions hostiles. Les caprices climatiques de la montagne, la chaleur, le vent, le froid qui peut atteindre jusqu'à - 20°, rendent Le travail en forêt particulièrement pénible.

C'est à Monieux dans la plaine de Sault que Marie Hélène Bonnet et son mari Emmanuel  ont choisi de s'installer. Ils sont éleveurs de brebis et vivent de la vente de leurs agneaux. Elle était ingénieur agronome et lui professeur de lycée agricole. Ils ont renoncé à leur carrière pour venir vivre au Ventoux avec leurs enfants. Ils font partie de cette nouvelle génération de bergers qui ont privilégié un choix de vie plutôt qu'un choix économique.

A travers ces portraits croisés, nous découvrons un Ventoux majestueux qui exerce un pouvoir indéniable sur tous ceux qui y vivent et tout ce qui l'entoure.

 

La diffusion sur  France 3 Provence Alpes aura lieu le samedi 9 Novembre 2013 à 15h20

Pour réserver votre place ce mercredi 30 octobre à Mazan (19h) il vous faut envoyer un email à amda@amdaprod.com ou téléphoner au 04 90 27 10 23

 télécharger l'invitation ICI

Page 1 / 2 | « 1 - 2 »